DJ Rebel https://moietmonjournal.journalintime.com/ Ce qui ne te tue pas , te rend plus fort ! fr 2019-06-24T17:16:24+02:00 https://moietmonjournal.journalintime.com/Ca-ne-va-pas-si-bien-que-ca Ca ne va pas si bien que ça En fait, je pensais qu'avec le temps et vu mon âge, ma mère allait changée.. mais pas du tout! Je sais pas c'est quoi son problème, mais je pense qu'elle maniaque (je ne sais pas si c'est le bon mot) : elle veut toujours tout contrôlée, tout et tout le monde pour être honnête! Dès qu'une personne fait quelque chose sans qu'elle soit au courant, elle se met dans un état pas possible. Elle aime être au centre de l'attention, enfin, si on peut dire ça comme ça... Elle a beaucoup de problèmes de santé, mais malheureusement je ne peux rien faire pour elle et d'ailleurs elle ne veut En fait, je pensais qu’avec le temps et vu mon âge, ma mère allait changée.. mais pas du tout ! Je sais pas c’est quoi son problème, mais je pense qu’elle maniaque (je ne sais pas si c’est le bon mot) : elle veut toujours tout contrôlée, tout et tout le monde pour être honnête ! Dès qu’une personne fait quelque chose sans qu’elle soit au courant, elle se met dans un état pas possible.
Elle aime être au centre de l’attention, enfin, si on peut dire ça comme ça… Elle a beaucoup de problèmes de santé, mais malheureusement je ne peux rien faire pour elle et d’ailleurs elle ne veut aucune aide, elle ne l’admet pas (enfin peut-être que ça dépend ça vient de qui...). L’autre jour, j’ai vu la mère d’une amie et pendant qu’on discutait celle-ci me disait ne pas être très bien et elle m’a un peu parlé de ses problèmes également. Une fois à la maison, j’en ai fait part à ma mère, (je lui ai simplement dit que j’avais croisé G et qu’elle n’allait pas bien et qu’elle pensait avoir une grippe) eh bien ça lui a suffit pour péter un câble ! C’est dingue, vraiment. Elle me reproche de ne pas me soucier assez d’elle, de ne pas m’intéresser à sa santé, etc. Ce qu’il y a, en fait réellement le problème ne date pas de maintenant, mais de mon enfance. Ma mère a tellement été protectrice avec moi, que je ne pouvais respirer librement. Je ne dis pas que c’est mal d’être toujours présent pour son enfant, mais un moment donné faut savoir mesurer ses agissements. Elle a toujours été beaucoup trop protectrice, jamais je n’ai pu faire quelque chose sans qu’elle le sache. Mais maintenant qu’elle n’a plus autant de contrôle qu’avant, ça l’a rend nerveuse, anxieuse et toujours sur les nerfs. Elle veut vraiment tout pouvoir contrôler. Savoir où je suis, avec qui je suis, quand est-ce que je reviens, ce que je fais. Mais trop c’est trop ! Je suis une adulte, enfin une jeune adulte, mais elle ne l’admet pas, plus honnêtement elle a dû mal à l’admettre. Sauf que cette situation est problématique : et pour elle et pour moi. Je suis peut-être son enfant, mais je ne suis pas sa chose et je suis surtout un être humain libre et doté d’une capacité de discernement. Mais pour ma mère, non. Je suis encore une petite gamine, qui ne sait pas se défendre, se protéger. Peut-être qu’elle n’a pas totalement tort, mais de nouveau le problème c’est à cause d’eux. Je n’ai jamais ressenti le besoin de me protéger parce que je savais que mes parents étaient là, là c’est de ma faute, je le reconnais.
Bref, tout ça pour dire, qu’on s’est prise la tête comme jamais, mais le fait est que là, elle a été beaucoup trop loin. Elle m’a dite des choses… presque impardonnables. Je comprends sur la colère et tout ça, tout ça, mais il y a des limites, et il faut savoir quelles sont les limites à ne pas franchir.
Elle a franchi la ligne rouge.

]]>
2019-06-24T17:16:24+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Se-projeter Se projeter C'est fou comme l'être humain a toujours tendance à se projeter dans l'avenir. On le fait tous. Que ce soit, s'imaginer ce qu'on va manger le soir, ce qu'on va faire avec une amie la semaine prochaine, ou même ce qu'on fera l'année prochaine, et pour les plus courageux, eux, ils se projettent carrément 10ans après. Waoow. Je sais pas comment ils font. Enfin je ne sais plus. Je n'arrive plus à me projeter plus d'une semaine et au grand max 2. J'essaye pourtant, mais j'ai du mal et je me retrouve avec des scénarios improbables. Vous me diriez, "mais où est le problème? Je ne C’est fou comme l’être humain a toujours tendance à se projeter dans l’avenir. On le fait tous. Que ce soit, s’imaginer ce qu’on va manger le soir, ce qu’on va faire avec une amie la semaine prochaine, ou même ce qu’on fera l’année prochaine, et pour les plus courageux, eux, ils se projettent carrément 10ans après. Waoow. Je sais pas comment ils font. Enfin je ne sais plus. Je n’arrive plus à me projeter plus d’une semaine et au grand max 2. J’essaye pourtant, mais j’ai du mal et je me retrouve avec des scénarios improbables.

Vous me diriez, "mais où est le problème ? Je ne comprends pas?" Alors le problème réside dans le fait qu’avant j’arrivais comme tout le monde à me projeter dans le futur, je n’avais même aucun problème avec ça, on peut même dire que je ne faisais que ça haha. Mais depuis, déception sur déception et paf la réalité nous écrase. Depuis que j’ai appris à rester les pieds sur terre, je n’arrive plus à me projeter.

Est-ce que c’est si grave que ça ? Non, bien sûr que non, enfin j’ose l’espérer. Mais bon, c’est pas pratique non plus. Dans le sens, les personnes visionnaires savent ce qu’elles veulent et suivent leur plan étaler sur 10 ans à la lettre. Ca fait rêver.

Je n’arrive plus. Je vais donner des exemples concrets. Il y a 3 ou 4 ans de cela, vous m’auriez demandé où est-ce que je me voyais, comment, avec qui ; j’aurais probablement répondu"je me vois dans 10 ans, diplômée, fiançée, avec une grande maison très moderne, un cabinet d’avocat, très stable financièrement parlant et blablabla" j’imagine que vous n’avez même pas lu jusqu’au bout tellement c’est juste enfantin. Je vous l’accorde. Car aujourd’hui, si on me redemandait où est-ce que je me vois dans 10ans, je dirais surement "ah bah, j’espère encore être en vie pour pouvoir te le dire au moment venu".

Autre exemple : j’aime bien un garçon, mais je n’arrive même pas à me projeter avec lui dans le futur. Aïe. Ca commence pas très bien déjà. Le problème ne vient pas de lui, je n’arrive juste pas à nous imaginer ensemble. Tout au plus, je m’imagine qu’on se promènera un minimum main dans la main. Waow. C’est tellement excitant. J’adore !

Non je ne suis pas pessimiste. Je pense juste que la vie a brisé mes rêves. Que la vie a détruit l’enfant qu’il y avait en moi. Que la vie m’a volé mes espoirs.
C’est tout ce que je ressens et je n’ai pas d’autres explications que ça.

]]>
2019-04-24T23:26:22+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Vider-son-sac Vider son sac J'avais juste envie d'écrire un peu. Je n'ai pas une histoire extraordinaire a raconté, ou un vécu traumatisant, enfin pas pour l'instant. J'ai juste envie d'écrire ce qu'il me passe par la tête en ce moment, vider mon sac. Je sais pas si ça vous arrive aussi, mais j'ai l'impression que parfois mon cerveau fonctionne trop vite, mais mes membres ne le suivent pas. Par exemple, tout bêtement, je réfléchis à plusieurs choses en même temps, mais il n'y a que le dernier qui sort de ma bouche ou pire, je fais un mix de tout ce dont je pense et quand je le dis à voix haute ça ne J’avais juste envie d’écrire un peu. Je n’ai pas une histoire extraordinaire a raconté, ou un vécu traumatisant, enfin pas pour l’instant. J’ai juste envie d’écrire ce qu’il me passe par la tête en ce moment, vider mon sac.

Je sais pas si ça vous arrive aussi, mais j’ai l’impression que parfois mon cerveau fonctionne trop vite, mais mes membres ne le suivent pas. Par exemple, tout bêtement, je réfléchis à plusieurs choses en même temps, mais il n’y a que le dernier qui sort de ma bouche ou pire, je fais un mix de tout ce dont je pense et quand je le dis à voix haute ça ne ressemble à rien. Exemple : je parle avec une amie et je veux lui demander ce qu’elle a fait hier soir, mais en même temps je voudrais lui demander comment ça a été à l’hôpital, eh bien je fais un gros mix et je dis "alors ça a été à l’hôpital hier soir"... Fin, sûrement que ça arrive à tout le monde, de temps en temps, mais ce qui me fait peur, c’est que cela m’arrive de plus en plus souvent ces derniers temps…
Ou encore, je vais prendre le métro et je vois qu’il arrive dans 2min sur la barre d’info, et une fois que je descends sur la rame, il ne vient que 7min avant… j’ai eu aussi le coup avec les gaufres : alors je veux acheter une gaufre avec une amie et je regarde le prix, je vois qu’il est marqué 2€, et puis mon amie me dit "ah regarde, je t’avais dit que c’était 2,50€" et là je me retourne et effectivement c’était marqué 2,50€... qu’est-ce qu’il ne va pas ? Oui je suis myope, mais j’ai des lunettes et ma vue n’a pas baissé entre temps, parce que ceci n’a rien avoir avec le fait de voir flou ou de ne pas voir loin, c’est carrément zappé des infos… c’est grave…
Ah oui, encore mieux, je crois que je deviens dyslexique. Je m’explique : avant je n’avais absolument aucun problème avec ma droite et ma gauche, mais maintenant, si. Quand je conduis et que mon père me dit de tourner à gauche, bah je tourne à droite… ou encore, je marche dans la rue avec une amie et elle me dit qu’on doit tourner à droite et moi je vais à gauche… C’est très problématique. Quand je me dis à moi-même, il n’y a aucun soucis, je sais quand je dois tourner à droite ou à gauche, mais quand quelqu’un d’autre me le dit, je m’embrouille. Je dis que c’est problématique, parce que quand je vais devoir passer mon permis définitif, et que le moniteur me demande de tourner à gauche et que je vais à droite alors que c’est un sens interdit, ou même pas, eh bien… on n’est pas sorti de l’auberge ! Je désespère.

Parfois, j’ai l’impression d’être un gros sac à merde. J’ai l’impression de ne savoir rien faire, de n’avoir aucun talent (bon, en soi, c’est vrai, je n’en ai pas), de ne servir à rien ni à personne.

Mais, après je n’ai pas ces pensées tout le temps, je les ai quand je n’arrive pas à faire quelque chose, ou quand je m’ennuie hahaha. Généralement, je n’ai pas trop le temps de pensée quand je dois étudier ou quand je suis avec des amis, mais quand je me retrouve toute seule, et que je n’ai pas la tête à étudier… je n’arrive pas à voir mes bons côtés…

Bref, c’est assez pour aujourd’hui je crois. Je pense bien avoir vidé mon sac.

]]>
2019-04-18T10:29:58+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Le-come-back Le come back Me revoilà. Avec la tête pleins de souvenirs, de bons comme de mauvais. Plus mature, plus responsable (enfin, ...) et plus folle que jamais. C'est fou comme une personne peut changer d'avis, d'opinion et même de personnalité en peu de temps. Bon le changement de personnalité est dû à mon jeune âge peut-être, mais bon. Cette année, plus que les autres, je me sens plus mature. Je ne sais pas ce qui me fait penser cela, mais je pense que plus le nombre de responsabilités augmente et plus je me dois d'être "adulte"... Et pourtant que je déteste ça! Je n'ai jamais eu envie de grandir, Me revoilà. Avec la tête pleins de souvenirs, de bons comme de mauvais. Plus mature, plus responsable (enfin, ...) et plus folle que jamais. C’est fou comme une personne peut changer d’avis, d’opinion et même de personnalité en peu de temps. Bon le changement de personnalité est dû à mon jeune âge peut-être, mais bon. Cette année, plus que les autres, je me sens plus mature. Je ne sais pas ce qui me fait penser cela, mais je pense que plus le nombre de responsabilités augmente et plus je me dois d’être "adulte"... Et pourtant que je déteste ça ! Je n’ai jamais eu envie de grandir, d’avoir des responsabilités, de devenir une adulte et blablabla. On ne m’a jamais demandé mon avis, moi.

Alors les changements qu’il y a eu depuis la dernière fois que j’ai écrit : je suis toujours à l’université (ça commence à faire long quand même), j’ai plusieurs jobs étudiants (trop bien pour les voyages), j’ai quelques peu gagné ma liberté et mon indépendance auprès de mes parents (et surtout ma mère) je suis tombée amoureuse et j’ai souffert, j’ai découvert le vrai visage des gens que je considérais comme des amis, j’ai fait des erreurs, j’ai appris, j’ai doublé, j’ai voyagé encore plus, j’ai pris goût au café (je vieillis au secours) j’ai fait des bêtises (enfin si on peut considérer ça comme des bêtises) j’ai menti à mes parents et tout un tas de trucs que j’ai probablement oublié.

Je vois dorénavant la vie très différemment. A tel point que je ne souviens même plus comment je voyais la vie avant. Mais j’ai comme l’impression d’être plus ouverte, plus enclin à accepter des choses que je n’aurais pas accepté par le passé. Je teste de nouvelles choses, j’expérimente, je découvre et surtout je me découvre. J’apprends.

Je me suis découverte une nouvelle passion je crois : je suis intéressée par tout ! C’est juste pas croyable. En fait c’est même quelque peu handicapant parce que j’ai envie d’apprendre pleins de trucs, mais je n’ai pas le temps. J’ai remarqué d’ailleurs que ces derniers temps je me plaignais de n’avoir seulement 24h dans une journée. Je n’ai juste pas le temps de faire tout ce que je veux.

J’ai changé. Oui. Je ne sais pas si je suis la meilleure version de moi-même en ce moment, mais j’essaye tous les jours de devenir quelqu’un de meilleur, je veux m’enrichir. Je ne veux pas mourir comme étant une inculte. Je veux tout apprendre. C’est vraiment difficile parfois.

J’aime ma vie d’étudiante. C’est peut-être pourquoi je ne veux pas me lancer dans la vie active. Les responsabilités, enfin trop de responsabilités, me font peur. J’ai peur de ne pas savoir assumer. J’ai peur de ne pas m’en sortir.

Bref, je pense que j’avais juste besoin de dire tout ça.

Ah oui sans oublier, j’ai un petit conseil à demander : comment est-ce qu’on fait pour aborder un garçon (sachant qu’on se connait de vue) ? Comment être avenante ? et est-ce que les filles avenantes font peur aux gars ? Quelles questions je peux poser ? (je suis nulle pour trouver des sujets de conversations) heeeeelp :)

]]>
2019-04-07T23:24:00+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/2016-10-01-00-04-17 ! Je ne sais tellement plus où j'en suis. Je veux partir. Dégager de ce pays. Partir ! LOIN. J'ai besoin d'air, j'ai besoin de respirer. Mais ce n'est pas possible malheureusement. Sais-tu ce qu'est la solitude ? La solitude n'est pas être tout seul, la solitude c'est être entouré de personnes, mais se sentir seul. C'est exactement mon cas. Il y a des gens autour de moi, beaucoup de gens, mais jamais auparavant je ne me suis sentie aussi seule, comme abandonnée de tous. Ils m'étouffent avec leurs responsabilités, leurs problèmes, leurs je ne sais pas quoi. Mais personne ne voit Je ne sais tellement plus où j’en suis. Je veux partir. Dégager de ce pays. Partir ! LOIN.

J’ai besoin d’air, j’ai besoin de respirer. Mais ce n’est pas possible malheureusement.

Sais-tu ce qu’est la solitude ? La solitude n’est pas être tout seul, la solitude c’est être entouré de personnes, mais se sentir seul.

C’est exactement mon cas. Il y a des gens autour de moi, beaucoup de gens, mais jamais auparavant je ne me suis sentie aussi seule, comme abandonnée de tous.

Ils m’étouffent avec leurs responsabilités, leurs problèmes, leurs je ne sais pas quoi. Mais personne ne voit ma tristesse. En fait les gens sont si stupides et naïfs qu’ils croient à tous ce que l’on dit, à moins que ça les arrange de croire, ils se posent moins de questions comme ça, nan en fait, ils s’en foutent royalement des autres !

On vit dans un monde égoïste. Je ne veux pas faire partie de ce monde. Mes parents m’ont appris la générosité, à donner sans attendre en retour.

Je ne veux pas vivre dans ce monde !
Ils m’étouffent ! Ils ne me laissent pas respirer. Même ma mère ne me comprend pas. Sérieusement, elle s’est inscrite sur le groupe fermé de la fac sur facebook. Même là, elle ne me laisse pas respirer. Je sens toujours sa respiration sur mon cou. Non pas que ça me dérange, non je l’aime vraiment plus que tout, mais j’ai besoin d’être seule parfois.

Je sais bien que je suis contradictoire, mais ma mère m’étouffe, je veux juste un peu plus de liberté sans pour autant voler de mes ailes.

Je crois que je ne sais pas ce que je veux.

La musique du jour : Spring Waltz de Chopin

]]>
2016-10-01T00:04:17+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Plus-rien-ne-va Plus rien ne va Nan mais sérieusement, j'ai l'impression que tout le monde s'est dit "et si on ruinait sa journée, sa jeunesse et sa vie aussi tant qu'on y est". J'en peux plus ! J'explose ! Et encore, je n'arrive pas à exploser !! Je me retiens, je ferme ma gueule, mais il y a une limite à tout. J'en veux à tout le monde et je veux le crier pour que tout le monde le sache ! Je commence à devenir misanthrope je pense. J'en peux plus, sincèrement. J'en ai marre de sourire alors que je veux juste cracher ma haine ! J'en ai marre de dire que je vais bien alors que mon coeur est en sang, fin au sens Nan mais sérieusement, j’ai l’impression que tout le monde s’est dit "et si on ruinait sa journée, sa jeunesse et sa vie aussi tant qu’on y est".

J’en peux plus ! J’explose ! Et encore, je n’arrive pas à exploser ! ! Je me retiens, je ferme ma gueule, mais il y a une limite à tout.

J’en veux à tout le monde et je veux le crier pour que tout le monde le sache ! Je commence à devenir misanthrope je pense.

J’en peux plus, sincèrement. J’en ai marre de sourire alors que je veux juste cracher ma haine ! J’en ai marre de dire que je vais bien alors que mon coeur est en sang, fin au sens figuré quoi.

J’en peux plus !

J’en ai marre des gens, j’en ai marre de toute cette hypocrisie que je vois, ça me fait mal et ça me dégoûte !

Je veux oublier mon passé et non pas vivre avec ! Je ne veux pas revoir des gens avec qui j’étais dans la même école, nan, je veux connaitre des nouvelle personnes, une nouvelle école, mais naaan mon passé DOIT me suivre et il s’accroche à moi comme… comme.... bref, il me laisse pas tranquille !

Je veux partir d’ici, je veux changer de pays, sérieusement ! Il n’y a rien qui me retient ici, si ce n’est mes parents, même mes études ne sont pas un frein à tout ça, je veux partir.

]]>
2016-09-18T23:22:47+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Deux-faces Deux faces Parfois je me demande réellement si je n'aurais pas une maladie psychologique ou quelque chose dans le genre... Un jour, je veux mourir tellement je me trouve pitoyable et un autre je me dis que la vie est belle et qu'elle vaut d'être vécu malgré tout. Mais depuis hier, la vie me parait tellement sombre et sans importance que l'on pourrait me renverser, me tirer dessus, je ne bougerai pas d'un poil. Je suis très sensible et susceptible, je l'avoue. Tous ça me semble très flou, je reprends du début. Hier, j'avais un examen oral et je le dis clairement que je n'avais pas assez Parfois je me demande réellement si je n’aurais pas une maladie psychologique ou quelque chose dans le genre...
Un jour, je veux mourir tellement je me trouve pitoyable et un autre je me dis que la vie est belle et qu’elle vaut d’être vécu malgré tout.

Mais depuis hier, la vie me parait tellement sombre et sans importance que l’on pourrait me renverser, me tirer dessus, je ne bougerai pas d’un poil.

Je suis très sensible et susceptible, je l’avoue.

Tous ça me semble très flou, je reprends du début.

Hier, j’avais un examen oral et je le dis clairement que je n’avais pas assez étudié, mais que c’était pas grave, parce que au pire des cas je refais ma première et c’est pas la mort si je perds un an de ma vie.
J’attends, je discute avec les autres élèves, d’ailleurs il y avait aussi le garçon qui me plaisait et même avec lui j’ai parlé et me suis rendu compte que le charme était rompu, que finalement c’est passé (un peu comme une plaie qui a cicatrisée).

Je vois que tout le monde sort de la salle avec un grand sourire aux lèvres en disant qu’ils ont réussi et moi j’attends mon tour, encore et encore.
Puis finalement, arrive enfin le moment fatidique et avec la poisse que j’ai, je suis tombée sur des questions difficiles auxquelles je ne savais répondre. J’ai dit honnêtement au prof que je ne savais pas répondre et que je préférais en rester là.

Je sors de cette salle les larmes aux yeux, personne pour me soutenir et je pleure comme une conne toute seule dans un coin.

Dire que j’ai des "amis"... Pourquoi il n’y avait personne à mes côtés ? Pourquoi je n’avais pas une épaule sur laquelle pleurer ?

Je rentre bien que mal à la maison et mon père ne me demandant jamais rien d’habitude me dit "alors ton examen?". Euh je sais pas, j’ai l’air de l’avoir réussi ? Pourquoi pendant toute l’année tu ne me demandes pas si je vais bien, comment s’est passé ma journée, mais d’un coup, comme un déclic, pendant les examens tu deviens l’homme le plus curieux de la terre.. ?

C’est pour ça que je dis que j’ai deux côtés. Un jour, je suis super ambitieuse, je rêve d’ouvrir mon cabinet d’avocat, et un autre jour je me dis qu’après avoir eu le diplôme je pars loin, très loin. Je pars à l’aventure, visiter le monde, même crever la dalle ne me dérangerait pas.

Un jour, je suis la fille la plus heureuse, la plus insouciante et un autre la plus pessimiste.

Mais j’ai choisi !

Je prends mon diplôme en main, je l’encadre, je le donne à mes parents et ils font ce qu’ils veulent de ce bout de papier ! C’est eux qui voulaient que je fasse des études de droit, bah ils l’auront eu leur diplôme, qu’ils ne me cassent plus tête avec leurs conneries là !
Et je pars, je sais pas où, je sais pas pour combien de temps, mais je pars !
Loin de ce brouhaha de la ville, de ces gens méfiants, froids et malheureux ! Je veux juste qu’on me laisse tranquille. S’il n’y avait personne pendant mes pleurs, ils n’ont pas le droit d’être là pendant mes éclats de rire !

Oui j’ai deux faces, moi, un côté sombre et obscur et l’autre celui que voient les gens. Je suis une passionnée, je suis extrême, il n’y a pas un juste milieu avec moi, c’est tout ou rien.

]]>
2016-08-25T08:53:32+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Petit-recul Petit recul Quand je me regarde dans le miroir et que je repasse en vue toutes mes années passées je me dis que ce que j'ai vécu n'est rien encore par rapport à ce que je vais vivre. Mais il y a des choses que je regrette de mon enfance. Je regrette mes journées dans le parc à courir comme une dingue par-ci par-là, jouer à cache-cache et touche-touche me manque. Mettre les vêtements de ma mère me manque. Je regrette mes jours où je passais le plus clair de mon temps à rêvasser, dessiner et colorier puis à me disputer avec mes camarades de classe pour tel jouet. Mais je pense que je Quand je me regarde dans le miroir et que je repasse en vue toutes mes années passées je me dis que ce que j’ai vécu n’est rien encore par rapport à ce que je vais vivre.

Mais il y a des choses que je regrette de mon enfance. Je regrette mes journées dans le parc à courir comme une dingue par-ci par-là, jouer à cache-cache et touche-touche me manque. Mettre les vêtements de ma mère me manque. Je regrette mes jours où je passais le plus clair de mon temps à rêvasser, dessiner et colorier puis à me disputer avec mes camarades de classe pour tel jouet. Mais je pense que je regrette surtout mon caractère. J’étais si insouciante, indifférente face aux problèmes de la vie, j’étais si courageuse devant mes propres difficultés, je n’avais tellement rien à faire du regard des autres.
Tous ça me manque tellement !

C’était tellement mieux avant. Si j’avais eu le choix, j’aurais choisi de ne jamais grandir.

Quand tu grandis, tu souffres tellement plus.

Puis mes parents d’avant me manquent aussi. La bonté infinie de ma mère et l’insouciance de mon père. Mon courage à moi, me manque.

Je me dis que si j’avais été aussi courageuse qu’avant, j’aurais eu peut-être tous ce dont je désirais maintenant.
Pourquoi est-ce qu’en grandissant, on fait plus attention aux regards des autres, à l’avis des gens, on fait attention de ne pas attirer le regard ? Pourquoi est-ce que c’est si important le jugement des autres ?
Pourquoi je n’arrive pas à être indifférente face à ça ?
Car c’est ce même regard qui a brisé ma confiance en moi.

Je commence à penser que tous ce qui m’arrivent est de ma faute et que je le mérite. Mais est-ce que je suis si méchante et mauvaise que ça pour mériter d’être malheureuse ? Pourquoi est-ce que je pense que les gens qui m’entourent ne m’aiment seulement pour leurs intérêts et non pour qui je suis ?
A moins que je délire… C’est probable.

J’ai connu meilleurs comme vacances d’été ! Entre mes examens de rattrapage, la mer, les visites et tous les malheurs qui me sont tombés dessus, je pense bien foirer mon année. SUPER -_-

J’ai tant de choses à raconter, mais il y a un blocage. Qu’est-ce qui me retient ici ? Rien. Et pourtant je n’arrive pas à vider mon sac.

Mes problèmes sont si insignifiants par rapport aux ennuis qu’il y a dans le monde. Mais j’ai peur. Peur de perdre ma mère. Voilà qu’elle se retrouve avec un cancer, des enfants, un mari (toujours) insouciant, et tous ses problèmes à elle sur le dos, mais avec personne pour la soutenir. Plus je veux l’approcher pour l’aider, la soutenir et plus elle prend ça comme une "menace"...
*juste WHAT THE FUCK ?!*
Elle pense que je me mets à sa place, que je veux prendre les décisions à sa place, que je me prends pour elle…
Attends un peu… WHAAAAT ?
Maman, je veux juste t’aider et je ne fais que donner mon avis, après libre à toi de le suivre ou pas. Mais d’où tu vas penser que je me mets à ta place ? ?
Pourtant j’ai bien été assez clair quand je disais que je ne voulais pas grandir et que les responsabilités me faisaient peur, donc en toute logique, comment vas-tu penser que je veux me mettre à ta place alors que tu as full de problèmes et que c’est ce dont j’essaye d’éviter à tout prix ? !

Bref, je veux rester un enfant. Insouciante, courageuse, confiante, rêveuse, ambitieuse, têtue,...

La chanson du jour : Nah neh neh de Vaya con dios
*je sais bien que les paroles n’ont rien avoir avec mon texte, mais j’adorais cette chanson était petite*

]]>
2016-08-20T00:38:20+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Je-fais-du-mal-a-tout-le-monde Je fais du mal à tout le monde. Pourquoi est-ce que je fais du mal à tout le monde? Sans le vouloir.. Et plus précisément à ma mère. C'est drôle comme on peut faire du mal à une personne qu'on aime plus que tout ! C'est ma mère quoi, la personne qui m'a aimé sans m'avoir vu, qui m'a porté 9 mois dans son ventre. Je n'arrive même pas à décrire ce que je ressens. Il faut que je m'excuse auprès de ma mère, mais je l'ai tellement blessée, puis avec sa maladie... Je ne peux vivre sans ma mère. On a eu des hauts et des bas, mais je l'aime tellement. Je sais tellement pas quoi dire, que je vais arrêter Pourquoi est-ce que je fais du mal à tout le monde ? Sans le vouloir.. Et plus précisément à ma mère.
C’est drôle comme on peut faire du mal à une personne qu’on aime plus que tout !
C’est ma mère quoi, la personne qui m’a aimé sans m’avoir vu, qui m’a porté 9 mois dans son ventre.
Je n’arrive même pas à décrire ce que je ressens.

Il faut que je m’excuse auprès de ma mère, mais je l’ai tellement blessée, puis avec sa maladie…

Je ne peux vivre sans ma mère. On a eu des hauts et des bas, mais je l’aime tellement.

Je sais tellement pas quoi dire, que je vais arrêter là.

]]>
2016-06-27T12:08:29+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Euh-voila Euh, voilà... Je ne sais pas très bien ce que je veux, je vais, écrire, donc je me laisse aller. J'avais simplement besoin d'écrire. Je suis en plein période d'examen et au lieu d'étudier, bah j'écris, OK. Ca va surement pas trop m'aider... Je sais pas par où commencer... Côté amour : vide total. J'ai décidé de passer à autre chose, je me faisais simplement des idées et c'est très malsain. Côté étude : examens --> no life --> suicide ! (J'exagère bien sur) Mais voilà quoi. Côté famille : je me suis encore disputée avec ma mère. Pour des conneries, encore. Je lui ai Je ne sais pas très bien ce que je veux, je vais, écrire, donc je me laisse aller. J’avais simplement besoin d’écrire.
Je suis en plein période d’examen et au lieu d’étudier, bah j’écris, OK. Ca va surement pas trop m’aider…

Je sais pas par où commencer…

Côté amour : vide total. J’ai décidé de passer à autre chose, je me faisais simplement des idées et c’est très malsain.

Côté étude : examens --> no life --> suicide ! (J’exagère bien sur) Mais voilà quoi.

Côté famille : je me suis encore disputée avec ma mère. Pour des conneries, encore.
Je lui ai simplement dit mes plans. Comme, le fait que je comptais doubler l’année prochaine, pour voyager, travailler, m’amuser… En fait, ça lui a fait du mal car ma mère a toujours tout fait pour que je réussisse dans mes études. Comme elle dit "elle s’est sacrifiée pour". Le problème c’est que je suis entrain de vivre ses rêves, pas les miens.
Elle réalise la vie qu’elle a toujours rêvé en passant par moi. Ok, le droit c’est cool et c’est fort intéressant, ça me plaint, mais si on m’avait laissé le choix, ce n’est pas ce que j’aurais pris.
J’aurais probablement décidé d’autre chose, je sais pas trop quoi, mais peut-être pas droit.
Peut-être que j’aurais pris philosophie ou un truc plus technique comme l’art plastique ou j’en sais rien, mais j’ai plus l’impression de réaliser les rêves de ma mère que les miens.

Ok, c’est cool, j’aurai un bon boulot avec de la thune, mais c’est pas ça le but de ma vie, moi je veux être heureuse, tout simplement.

Je veux profiter de la vie, faire ce qu’il me chante, voyager, découvrir, partir à l’aventure. Ce genre de trucs, pas rester à la maison, étudier mes cours du matin au soir pour finalement avoir 10/20…

Je me verrai bien en tant que musicienne, sauf que je ne joue aucun instrument… Problème.

Bref, tout ça pour dire que j’ai l’impression de vivre la vie de quelqu’un d’autre et pas la mienne.

Et quand j’ai dit tout ça à ma mère, bien sur, elle l’a mal pris et a pété les plombs (hommage à Sexion D’assaut).

Bah on va l’a joué comme elle veut, je vais l’avoir son putain de diplôme, mais après je ferrai ce qui me plait, elle me reverra plus, à moi le tour du monde ! Par contre, faudrait peut-être que je travaille un minimum pour pouvoir faire ce tour du monde… Ah ouais, pas faux.

Triste vie

Ces derniers temps, fin depuis avant-hier quoi, j’écoute de la musique classique, je sais pas pourquoi…

Donc voici le grand Vivaldi avec Spring : https://www.youtube.com/watch?v=l-dYNttdgl0

]]>
2016-05-31T12:00:59+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/HELP HELP Tout le monde me dit que si j'aime quelqu'un il faut que j'aille lui dire, mais c'est compliqué. Je ne lui ai jamais parlé et on n'a pas des amis en commun, dooonc. Ils me disent que si je ne le dis pas, je vais le regretter après parce que si ça se trouve il aurait pu se passer quelque chose. Ouais peut-être. Mais si je me prends un râteau ? OK, un râteau c'est rien, je suis encore jeune, blablabla, mais entre temps c'est moi qui suis ridiculisée. Nan, je vais aller lui dire. Mais lui dire quoi putain ! On a jamais parlé en vrai et ni sur facebook, à vrai dire, fin on a jamais Tout le monde me dit que si j’aime quelqu’un il faut que j’aille lui dire, mais c’est compliqué. Je ne lui ai jamais parlé et on n’a pas des amis en commun, dooonc. Ils me disent que si je ne le dis pas, je vais le regretter après parce que si ça se trouve il aurait pu se passer quelque chose. Ouais peut-être. Mais si je me prends un râteau ? OK, un râteau c’est rien, je suis encore jeune, blablabla, mais entre temps c’est moi qui suis ridiculisée.
Nan, je vais aller lui dire. Mais lui dire quoi putain ! On a jamais parlé en vrai et ni sur facebook, à vrai dire, fin on a jamais parlé tout court, mais je sais pas, quand je le vois je stress, mon coeur bat de plus en plus vite et j’ai constamment envie de le voir.

Je lui dis ou pas ??

En même temps, ça sera un peu bizarre, non ? Une personne vient vous dire "je t’aime" alors que vous vous connaissez même pas… J’avoue, c’est bizarre.

Il m’a remarqué et il sait que j’existe, il sait aussi que j’ai des vues sur lui...
Quelle expression ridicule "avoir des vues sur quelqu’un" waow, c’est tellement explicite et romantique.

En plus, je vais lui parler et lui dire quoi ? Puisqu’on a jamais parlé ? "Hey coucou ça va ? En fait je voulais te dire tant que tu es là, j’ai des vues sur toi" *clin d’oeil* "alors t’en penses quoi ? ça peut se faire nous 2 ?"

N’importe quoi !

Je sais pas, pire je sais pas à qui demander de l’aide !
Les gars, aidez moi, s’il vous plait, dites moi ce que vous en pensez et surtout si je vais lui dire ce que je ressens ou non ?

HELP ME !

]]>
2016-04-19T13:59:11+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Desorientee Désorientée J'ai l'impression de me perdre. Parfois, il m'arrive de me demander ce après quoi je cours et je ne trouve pas de réponse satisfaisante. Je me sens conne. Perdue, seule, bizarre. J'ai envie de changer. Totalement. En commençant par le look. J'ai envie d'être plus rock, tout en étant élégante à la fois. Bon après pour refaire toute ma garde-robe, j'ai besoin de thune et je n'en ai pas sous la main. Faut que je me trouve un boulot. Les examens approchent et moi je pense à travailler pour refaire ma garde-robe. Super ! En fait, je crois que c'est un rêve d'enfant irréalisé que J’ai l’impression de me perdre. Parfois, il m’arrive de me demander ce après quoi je cours et je ne trouve pas de réponse satisfaisante. Je me sens conne. Perdue, seule, bizarre.

J’ai envie de changer. Totalement. En commençant par le look. J’ai envie d’être plus rock, tout en étant élégante à la fois. Bon après pour refaire toute ma garde-robe, j’ai besoin de thune et je n’en ai pas sous la main. Faut que je me trouve un boulot.

Les examens approchent et moi je pense à travailler pour refaire ma garde-robe. Super !
En fait, je crois que c’est un rêve d’enfant irréalisé que je garde en moi. Quand j’étais petite je voulais être styliste,sauf que mon destin était déjà tracé : ma mère a toujours voulu que je fasse des études de droit. Peut-être qu’elle a raison, peut-être pas. Mais je me dis que ce n’est pas trop tard, ce n’est jamais trop tard. Après mes études de droit, je peux toujours prendre des cours du soir pour apprendre à bien dessiner.

Bon, faut que j’arrête de rêver. Je ne suis plus une enfant à croire que j’aurai ma marque et tout haha. Ca doit être la fatigue tous ça.

Bref, voilà, je veux changer. Je veux me la jouer bad woman. Haha que je suis minable.

Chanson du jour : "Dangerous Woman" d’Ariana Grande

]]>
2016-03-26T22:45:14+01:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Quelque-chose-qui-fait-mal Quelque chose qui fait mal Je ne sais pas ce qui fait le plus mal : ne pas pouvoir lui dire que je l'aime ou le voir se faire draguer par d'autres filles ? Pourquoi je pleure ? Pour qui ? Est-ce qu'il en vaut la peine seulement ? Pourquoi j'ai si mal ? En fait, l'amour existe dans le seul but de faire souffrir les gens et ne rendre heureux seulement quelques élus ? Ca fait mal ! J'ai le coeur qui se sert et une boule au ventre constamment, puis je stress comme une malade quand je le vois et je deviens plus maladroite que d'habitude, mais malgré tous je n'arrive pas à détourner mon regard de son visage d'ange. Je ne sais pas ce qui fait le plus mal : ne pas pouvoir lui dire que je l’aime ou le voir se faire draguer par d’autres filles ?
Pourquoi je pleure ? Pour qui ? Est-ce qu’il en vaut la peine seulement ? Pourquoi j’ai si mal ?
En fait, l’amour existe dans le seul but de faire souffrir les gens et ne rendre heureux seulement quelques élus ?
Ca fait mal ! J’ai le coeur qui se sert et une boule au ventre constamment, puis je stress comme une malade quand je le vois et je deviens plus maladroite que d’habitude, mais malgré tous je n’arrive pas à détourner mon regard de son visage d’ange.
Au fond, qu’est-ce que c’est l’amour ? C’est quand tu as des papillons dans le ventre ? Et comment savoir si c’est la bonne personne ? Ok c’est beau d’aimer quelqu’un, mais si on aime la mauvaise personne… ça fait mal, très mal.

Je deviens folle ! J’espère le voir partout où je vais, ou pire je crois le voir alors que ce n’est pas lui, je le vois partout ! Ouais c’est ça, je suis folle. Sincèrement, je n’aime pas du tout le concept de l’amour là, alors les gars celui qui l’a crée qu’il se dénonce directement parce que va falloir qu’on modifie quelques règles du jeu.
Pourquoi quand on aime une personne, bah cette personne ne nous aime pas ? Sérieusement qui a fait ça ? Alors en vertu de l’article 1382 du code civil, je condamne cette personne à payer le prix de tous ces râteaux (entre nous, tu vas payer cher, très cher).

Plus sérieusement, j’ai mal, vraiment, genre vraiment quoi. C’est comme quand on est dans un rêve, un beau rêve et qu’on voit qu’on est libre, qu’on est heureux, puis comme ça apparaît un monstre sorti de nulle part et ça devient un cauchemar.
Je me dis c’est bon, il est célibataire, j’ai peut-être une chance, soudain une meuf (pour être polie) commente sa photo et lui il dit "tu veux que je montre comme tu étais en extase sur facebook?". Attend, laisse moi reprendre un peu d’air, parce que j’étouffe là. C’est quoi ça ? ?

Calme, calme....

Je m’emporte très vite alors qu’il n’y a rien du tout. Je ne suis même pas ami avec lui ni en vrai ni sur facebook, ni rien du tout d’ailleurs.
Je veux l’oublier mais c’est si difficile, je le vois tous les jours ! (loin des yeux, loin du coeur)

J’en ai marre, je veux juste me concentrer sur mes études, je ne veux pas d’amour. Je ne veux pas perdre du temps avec les mauvaises personnes. Je ne veux plus souffrir. Je ne suis pas encore prête à ouvrir mon coeur. J’ai perdu sa clé et je ne l’ai pas encore trouvée, il me faut du temps.

Pas prête, mais souffrante.
Remèdes ? Distance et temps.

Chanson du jour : Confident de Demi Lovato

]]>
2016-03-12T23:47:10+01:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Jour-1 Jour 1 Jour 1 : Maman est partie. Elle a dit qu'elle avait besoin de se reposer, de se calmer et elle est partie. Elle a été prendre une semaine de vacances. A cet heure précise, elle doit encore être dans l'avion. Elle me manque déjà ! Il y a un vide à la maison, ni mon père ni mon frère n'arrivent à le combler. Je me sens comme... à moitié perdue. Je comprend à présent une chose, c'est que je n'arrive ni à faire avec ni sans ma mère. Quand elle est là on se dispute et quand elle n'est pas là elle me manque et je suis triste, morose. Parfois, je m'imagine le pire, j'essaye de Jour 1 :
Maman est partie. Elle a dit qu’elle avait besoin de se reposer, de se calmer et elle est partie.
Elle a été prendre une semaine de vacances. A cet heure précise, elle doit encore être dans l’avion. Elle me manque déjà ! Il y a un vide à la maison, ni mon père ni mon frère n’arrivent à le combler. Je me sens comme… à moitié perdue. Je comprend à présent une chose, c’est que je n’arrive ni à faire avec ni sans ma mère. Quand elle est là on se dispute et quand elle n’est pas là elle me manque et je suis triste, morose.
Parfois, je m’imagine le pire, j’essaye de voir comment ma vie sera sans ma mère, après mes larmes me montent aux yeux et j’oublie directement. Mais je sais bien que ce jour fatal approche. Un jour je perdrai aussi ma mère tout comme les autres personnes. Par contre, si je m’en remettrai, j’en sais rien, mais je crois pas, en tout cas après très longtemps.
En fait, je viens d’y penser : je n’existe seulement par ma mère !
Elle est devenue comme une source vitale pour moi, je peux pas m’en passer, c’est comme respirer, boire, manger, elle est nécessaire à ma survie.
Et d’un autre côté, elle m’attriste, m’énerve parfois, on se dispute… C’est chiant. Là je pourrais faire une comparaison avec les épices, ou plus précisément le sel, il est nécessaire pour donner un minimum de goût et en même temps c’est pas trop bon pour la santé… Euh, je me rend compte que je suis mauvaise en cuisine donc cet exemple est nul, mais je vais quand même le garder.

Pff, c’est dur de mettre par écrit ce que l’on ressent et c’est pour ça que j’admire les écrivains, c’est fou comme ils arrivent à écrire ce qu’on arrive pas à dire… J’aurais bien aimé être écrivain, mais j’aurai très peu de lecteurs haha.

Bref, je suis triste et perdue ou plutôt déstabilisée ou pas comme d’habitude c’est normal puisque on m’a coupé ma source vitale.
J’avais lu un livre qui parlait de démons et de druides (oui j’aime le fantastique) et il disait que quand un démon trouve sa moitié, son âme soeur c-à-d le druide qui est fait pour lui quoi, et qu’ils se touchent une fois, ils ne peuvent plus se séparer, ils sont vitales l’un pour l’autre ; le démon est la source d’énergie du druide, s’il l’en prive bah c’est fini, il meurt.
Haha drôle de comparaison, mais ouais ça se rapproche un peu à ça, si on me prive de ma source vitale, je meurs.

La musique du jour : "Le temps est compté" de Blacko

]]>
2016-01-09T17:54:57+01:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Evader Evader J'ai besoin de prendre du recul, de m'éloigner, m'évader de ce monde, de ma vie et des gens ! Je suis à la limite de perdre ma joie de vivre. Tout me dépasse, tout ce qui se passe. Comme les attentats, la méchanceté, la souffrance et le malheur des gens... Pourquoi tant de haine dans ce monde ? J'ai envie de dire "hey oh les gars, il n'y a qu'une seule espèce humaine si nous nous entre-tuons qui restera sur terre?" Mais j'imagine qu'ils n'ont pas le temps de m'écouter. C'est moi qui suis trop optimiste pour croire qu'il y a encore un petit espoir, ou je suis simplement en train J’ai besoin de prendre du recul, de m’éloigner, m’évader de ce monde, de ma vie et des gens !
Je suis à la limite de perdre ma joie de vivre.
Tout me dépasse, tout ce qui se passe.
Comme les attentats, la méchanceté, la souffrance et le malheur des gens… Pourquoi tant de haine dans ce monde ?
J’ai envie de dire "hey oh les gars, il n’y a qu’une seule espèce humaine si nous nous entre-tuons qui restera sur terre?" Mais j’imagine qu’ils n’ont pas le temps de m’écouter.
C’est moi qui suis trop optimiste pour croire qu’il y a encore un petit espoir, ou je suis simplement en train de prendre mes rêves pour des réalités ?

Pourquoi ne pas vivre en paix tous ensemble ? S’il te plait, ça doit pas être si dur !
Si on faisait tous un effort de notre côté… On doit être unis pour affronter l’ennemi commun qui est pour le moment le terrorisme, mais sinon on peut aussi être unis pour affronter la vie en générale. Toute façon c’est pas comme si elle était facile à vivre !

Bref, comme toujours je rêve de choses impossibles…

Par contre, hier on m’a critiqué sur mon caractère, à ce qu’il parait je serai trop gamine… Et ? Je vois pas ce qui pose problème. Je veux dire je sais que je fais la gamine et j’en suis consciente, mais qu’est-ce que ça peut bien faire aux autres ? J’ai mes raisons de me comporter ainsi, en quoi ça pose problème ? Le fait que je sois à la fac ? Je m’en fous royalement ! Je veux pas grandir, j’ai pas encore eu le temps de me chercher, de savoir qui suis-je et ma raison d’être. Oui je me cherche encore et pendant que je me chercherai j’aimerais rester la petite princesse à mon papa.
Je dois arrêter de me mentir. Je n’arrive pas à me l’avouer.
Oui je fais la gamine car j’ai peur de perdre mes parents et dans mon inconscient je me dis que si je reste enfant, je ne les perdrais jamais.
Voilà tout est dit ! J’ai une peur atroce de perdre mes parents et c’est pour ça que je n’ai jamais voulu grandir ni même être majeure.
J’ai peur de perdre mes parents.
J’ai peur des responsabilités.
J’ai peur de grandir.
J’ai peur de devoir assumer mes actes.
J’ai peur de rester seule...

Bref, je n’ai jamais dit que j’étais courageuse.

La musique du jour : "Jour de paix" de 113 et Blacko

]]>
2015-12-01T08:08:04+01:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/La-mort La mort Comment commencer un texte avec ce titre ? En fait, j'en sais rien. Je vais juste noter ce qui me passe par la tête en ce moment. Quand j'étais petite, j'avais super peur de la "mort". Quoique, quand on est petit, on est pas censé savoir ce qu'est la mort, bah moi je le savais, ou presque. Autant le précisé : oui, je suis croyante. Donc, j'avais peur parce que je me disais que j'avais encore rien vécu, que je n'avais pas connu l'amour, que je ne m'étais même pas encore marié, que je n'ai pas eu une grande maison, etc. Bref, tous ce que "rêve" une petite fille de cet âge là. Comment commencer un texte avec ce titre ?
En fait, j’en sais rien. Je vais juste noter ce qui me passe par la tête en ce moment.

Quand j’étais petite, j’avais super peur de la "mort". Quoique, quand on est petit, on est pas censé savoir ce qu’est la mort, bah moi je le savais, ou presque.
Autant le précisé : oui, je suis croyante.
Donc, j’avais peur parce que je me disais que j’avais encore rien vécu, que je n’avais pas connu l’amour, que je ne m’étais même pas encore marié, que je n’ai pas eu une grande maison, etc. Bref, tous ce que "rêve" une petite fille de cet âge là. Je ne voulais pas aller au Paradis.
En fait, je crois que je ne voulais pas mourir car je tenais à beaucoup de choses et que j’avais peur de les perdre.
Je tenais à la vie.

Maintenant, je n’ai plus peur ! Enfin, je n’ai plus peur de mourir. Je me dis que si ça arrive, c’est pour un but précis. Que Dieu l’a voulu ainsi. Que ma vie devait prendre fin et je n’ai pas à questionner le pourquoi du comment.
Je ne suis plus sûre de rien !
J’essaye de positiver tous les matins, mais après je me demande pourquoi ? Pourquoi je le fais si rien n’a plus d’importance à mes yeux ? Pourquoi j’essaye de garder le moral ou plutôt pour qui ?

Comme je ne trouve aucune réponse plausible, je me dis donc que je n’ai pas à craindre la mort. CQFD.

Et puis c’est mieux comme ça. Vivre sans avoir peur. On se sent beaucoup plus libre.

La musique du jour : "Le temps est compté" de Blacko

]]>
2015-11-13T08:33:41+01:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Le-vide Le vide... Sauter, se jeter dans le vide, dans se trou béant qui me fait si peur! Sentir le vent qui glisse sur mes joues, qui s'emmêle dans mes cheveux. Juste un gros coup d'adrénaline. La terre ferme sous mon corps, l'odeur des pavés de bétons, des grains de pierres sous mes mains. Juste le vide... Sauter, se jeter dans le vide, dans se trou béant qui me fait si peur !
Sentir le vent qui glisse sur mes joues, qui s’emmêle dans mes cheveux.
Juste un gros coup d’adrénaline.
La terre ferme sous mon corps, l’odeur des pavés de bétons, des grains de pierres sous mes mains.

Juste le vide…

]]>
2015-10-10T16:43:55+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Mes-sentiments Mes sentiments ! N'écoute rien de ce que je te dis, mes mots trompent mon cœur, ils ne disent pas la vérité. Ils sortent trop vite de ma bouche alors que mon cœur crie autre chose. Ils ne définissent pas la profondeur de mes sentiments, ne sont jamais assez forts pour que tu comprenne ce que je ressent et parfois, ils te mentent. Mes mots n'ont aucunes valeurs, aucun sens. Lorsque tu entends ce que je dis concentre toi sur mon visage, mon regard, ma bouche. Seul mon corps, mes attitudes cherchent a sortir tout le bordel qu'il y a en moi. Tu me connais, par cœur. Tu sais que parfois je souris alors que N’écoute rien de ce que je te dis, mes mots trompent mon cœur, ils ne disent pas la vérité. Ils sortent trop vite de ma bouche alors que mon cœur crie autre chose. Ils ne définissent pas la profondeur de mes sentiments, ne sont jamais assez forts pour que tu comprenne ce que je ressent et parfois, ils te mentent. Mes mots n’ont aucunes valeurs, aucun sens.

Lorsque tu entends ce que je dis concentre toi sur mon visage, mon regard, ma bouche. Seul mon corps, mes attitudes cherchent a sortir tout le bordel qu’il y a en moi. Tu me connais, par cœur. Tu sais que parfois je souris alors que j’ai un trou dans le ventre , tu sais qu’avant que je pleure mon nez se retrousse, mes joues deviennent rouge et que je regarde ailleurs.
Tu sais qu’à chaqu’une de mes émotions j’attrape des plaques rouges, que mon visage, ma voix, mes gestes changent.
Tu vois quand je parle mon regard perdu qui essaye de te dire autre chose, tu sens mon cœur qui a envie d’exploser, ma gorge qui se serre, mes main qui tremblent.

Maintenant bouche tes oreilles et écoute mon cœur, il te parle et ne trouve pas les mots pour t’expliquer, pour que tu comprennes ce qu’il se passe en moi.
Je sais que tu le sais tu connais tout de moi. Tu te forces et te persuades de croire ce que je te dis, à ne pas écouter ce que te crie mon intérieur.
Mais tu le sais. Tu joues l’hypocrite et crois ce que tu as envie de croire mais tu sais que c’est faux.

Les réponses tu les as, ouvre tes yeux.

]]>
2015-10-10T16:41:58+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Se-connaitre Se connaitre Il m'arrive de plus en plus souvent de ne plus me reconnaitre. Je sais pas, j'ai l'impression d'être une inconnue à moi-même. Aujourd'hui je me suis rendue compte qu'en fait je déteste la phrase "je te connais, ne me ment pas". Non tu ne connais pas ! On peut pas connaitre une personne à 100%. C'est impossible ! Tu as beau être aussi proche que tu le veux, tu en seras tout autant éloigné. Ma mère a souvent tendance à me dire qu'elle me connait mieux que quiconque. C'est faux ! Déjà que veut dire connaitre une personne ? Savoir quoi au juste ? Ses secrets ? Son caractère ? Il m’arrive de plus en plus souvent de ne plus me reconnaitre. Je sais pas, j’ai l’impression d’être une inconnue à moi-même.
Aujourd’hui je me suis rendue compte qu’en fait je déteste la phrase "je te connais, ne me ment pas".
Non tu ne connais pas ! On peut pas connaitre une personne à 100%. C’est impossible !
Tu as beau être aussi proche que tu le veux, tu en seras tout autant éloigné.
Ma mère a souvent tendance à me dire qu’elle me connait mieux que quiconque. C’est faux !
Déjà que veut dire connaitre une personne ? Savoir quoi au juste ? Ses secrets ? Son caractère ? Son passé ?
Pour moi connaitre, vraiment, une personne, c’est savoir le pourquoi de son silence.
Je peux facilement reconnaitre l’énervement, la tristesse, la douleur ou la colère de ma mère rien qu’en voyant son regard.
Mais jusqu’à présent personne n’a encore deviné le pourquoi de mon silence. C’est si facile de duper les gens. Quand je suis fatiguée, ils croient que je ne vais pas bien et vice versa. Et parfois, il me suffit de dire qu’il n’y a rien pour qu’ils y croient.
Tellement facile !
Je me rend compte encore une fois, que je suis seule au monde et que personne ne me comprend. De toute façon il faut connaitre une personne pour la comprendre.
Donc ma théorie sur le fait que je suis seule et que je l’ai toujours été est bien vrai.
La vie est un paradoxe continu.

La musique du jour : " I’m not rich " de The King’s Son ft Blacko

]]>
2015-09-01T19:59:15+02:00
https://moietmonjournal.journalintime.com/Vacances-gachees Vacances gachées ! Tout va mal ! Mes vacances sont pourries ! Mes parents se disputent pour n'importe quoi ! Mon pc ne fonctionne pas correctement. En fait je suis dans une maison avec la tv et je ne fais rien d'autre ! Je mange, je dors, je regarde la tv, et c'est le lendemain. Je suis dégoutée ! La musique du jour : Don't worry be happy de Bobby Mcferrin Tout va mal ! Mes vacances sont pourries ! Mes parents se disputent pour n’importe quoi ! Mon pc ne fonctionne pas correctement. En fait je suis dans une maison avec la tv et je ne fais rien d’autre ! Je mange, je dors, je regarde la tv, et c’est le lendemain. Je suis dégoutée !

La musique du jour : Don’t worry be happy de Bobby Mcferrin

]]>
2015-08-08T18:22:19+02:00